Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Le « Vendée Tour » d’Alain Juppé

Pendant 2 jours, Alain Juppé était en Vendée pour continuer d’écouter, comprendre et trouver des solutions.

600 !

Après un TGV et un TER, Alain Juppé est arrivé dans l’après-midi du mardi 3 mai à la Roche-sur-Yon. Sans plus attendre, notre candidat s’est rendu dans l’amphithéâtre Agora de l’ICAM pour y retrouver près d’une centaine d’animateurs et membres des comités « AJ pour la France » vendéens, réunis pour l’occasion par la coordinatrice départementale Laurianne Allanic. Ce fut l’occasion d’un échange convivial et direct sur la vie des comités, l’organisation du maillage territorial et le bon déroulement du vote les 20 et 27 novembre prochains. 

Deplacement_Vendee2.png

À quelques mètres de là, les premiers participants à la réunion publique commençaient déjà à occuper les premiers rangs. Et c’est aux alentours de 20H00 qu’Alain Juppé est rentré dans une salle comble de 600 personnes pour partager sa vision de la France, mais aussi et surtout, répondre aux questions des participants sur tous les sujets. « Faisons nous confiance » a t-il conclu avant d’entonner la Marseillaise sur scène avec Bruno Retailleau, Président des Pays-de-la-Loire, Luc Bouard, Maire de la Roche-sur-Yon, le Sénateur Didier Mandelli, Président du comité départemental d’organisation de la primaire et les nombreux autres élus présents.

Pibales frits avec une pointe d’ail

Il faisait encore nuit quand Alain Juppé a commencé sa visite à la criée de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, à l’aube du mercredi 4 mai, en compagnie du Maire et soutien François Blanchet. Raies, soles, dorades, congres, maquereaux, Saint-Pierre, orphie, turbot… tous ces poissons sont mis en vente dans cette grande halle à marée. Alain Juppé a d’ailleurs pu observer la première criée de la sardine sur les coups de 6h30. 

Deplacement_Vendee3.png

Puis, une table ronde en compagnie des marins pêcheurs des ports vendéens était organisée pour que le candidat puisse écouter leurs attentes, mais aussi leur confier l’une de ses passions: « les pibales frits, avec une pointe d’ail ». Devant l’audience, le candidat s’est engagé à faire un ministère de l’Agriculture et de la Pêche, il s’est également exprimé sur la nécessité de fluidifier les circuits de fonds de mobilisation européens et sur la modernisation de notre flotte.

Une discussion sur la pêche c’est bien, mais pêcher c’est mieux ! C’est donc sur le chalutier MANUREVA II qu’Alain Juppé a embarqué ce jeudi matin pour aller pêcher en mer. 1 kilomètre de filet à soles plus tard et le dernier pavillon remonté, Alain Juppé a fait le bilan : « La pêche n’a pas été miraculeuse, seulement 3 soles et quelques crabes, mais j’ai pu voir la dureté du métier et l’ardeur avec laquelle ces pêcheurs travaillent ».

Le Maire de Bordeaux s’est ensuite rendu à la Mairie de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour échanger avec les élus vendéens. Au menu des discussions : non-cumul, rôle central des élus et démocratie locale. « Les élus locaux sont la colonne vertébrale de notre pays » a t-il lancé, avant de partir pour poursuivre son immersion en Vendée.

Vendéopôle

AJ a souhaité consacrer le reste de la journée aux entrepreneurs de Vendée. Connu pour son formidable dynamisme économique, le département a un taux de chômage bien inférieur à la moyenne nationale et possède d’importantes pépinières d’entreprises. Un modèle donc,  dont Alain Juppé compte bien s’inspirer.

La visite du Groupe Bénéteau, constructeur de bateaux, et celle de AMP Visual TV, fleuron français des tournages télévisés, ont renforcé la conviction d’Alain Juppé que l’apprentissage est l’un des moyens de débloquer l’emploi. Le déjeuner avec les chefs d’entreprise d’Olonne-sur-Mer a permis de les entendre sur les verrous qui empêchent ces acteurs économiques d’embaucher et de développer leurs activités. Et partout, Alain Juppé a pu constater le très bon accueil du terrain de ses premières pistes en matière d’économie (lien propositions éco)

C’est ainsi qu’en fin d’après-midi, Alain Juppé a achevé son déplacement en Vendée. La semaine prochaine, il sera à Rouen, à l’écoute des jeunes cette fois.