Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Tribune : « Comme nous, votez Alain Juppé »

Nous, Français engagés dans le monde économique, politique et au sein de la société civile, faisons confiance à Alain Juppé et lui apportons notre soutien pour gagner les élections présidentielles le 7 mai prochain.

Alain Juppé est porteur d’un projet de rupture, dont l’objectif est de redresser économiquement et socialement notre pays, d’atteindre le plein emploi sans mettre en péril ses finances publiques, ni fragiliser les plus faibles. C’est un projet mûri, à la fois ambitieux et réaliste, dont la France a besoin. Il redonne aux entreprises un rôle moteur dans la relance de notre croissance, en allégeant notamment les charges et les contraintes qui pèsent actuellement sur elles.

Alain Juppé veut mettre notre économie au service des générations qui feront la France de demain. Il veut favoriser l’innovation et la numérisation et fonder notre croissance sur la protection de notre environnement. Nous saluons aussi l’idée d’instaurer un cabinet de la société civile consultatif auprès du Président de la République afin de préparer les défis de la France de 2030.

Grâce à l’exercice de ses mandats d’élu local, d’abord dans les quartiers populaires de Paris, à la Goutte-d’Or, puis à Bordeaux, dont il a fait un modèle de développement urbain et de cohésion sociale, Alain Juppé a acquis une connaissance profonde de nos territoires dans leur diversité économique, sociale et culturelle et une expérience solide de leur gestion.

Tenant d’une droite libérale et humaniste, héritière des valeurs du gaullisme et de la démocratie chrétienne, attachée à la famille, à la promotion au mérite et à la culture, Alain Juppé entend défendre ces valeurs. Il est, de ce fait, le seul à pouvoir rassembler, le jour de l’élection présidentielle, les différents courants du centre et de la droite et, au-delà, à réunir la majorité des Français.

L’Europe traverse une crise grave. La définition d’un nouveau projet européen, compréhensible et suscitant l’adhésion de nos compatriotes, est urgente et nécessaire. Alain Juppé, européen convaincu, apprécié et respecté des autres responsables européens, peut donner corps à ce projet. Il saura rendre au couple franco-allemand l’impulsion indispensable pour rebâtir une Europe qui protège les citoyens, qui contrôle ses frontières et qui dynamise sa croissance dans le respect des valeurs et des intérêts de la France.

Président fort, Alain Juppé aura l’autorité nécessaire pour faire entendre la voix de la France dans le concert des nations et défendre ses intérêts. Il suscitera l’écoute des autres dirigeants du monde pour faire face aux périls qui nous menacent, aux extrémismes qui ont déjà durement frappé la France et aux tentations de repli sur soi qui aboutiraient à des conflits armés. Sa grande expérience internationale est un atout pour la France dans un monde incertain et dangereusement mouvant. 

Alain Juppé, homme de courage, homme de culture, homme d’Etat, est le candidat dont nous avons besoin pour répondre aux inquiétudes des Français, redresser le pays, faire obstacle à la victoire de l’extrémisme et donc, pour gagner les élections présidentielles.

 

Leila Aïchi, Christine Albanel, Pierre Albertini, Pascal Allizard, Benoist Apparu, Hubert Arnaud, Tangi Basle, Sadek Beloucif, Jérôme Bignon, David Blanc, Christophe Blanchard-Dignac, Jean-Marie Bockel, Jérôme Bonan, Chantal Brunel, Dominique Bussereau, Olivier Cadic, Agnès Canayer, Michel Canevet, Agnès Caporal, Pierre Cardo, Marie-Claire Carrère-Gée, Gérard César, Jean Chodron de Courcel, Olivier Cigolotti, Jérôme Clément, Jérôme Clinckx, Laurent Cohen-Tanugi, Jean-François Copé, Jean-Louis Costes, Christian de Boissieu, Charles de Courson, Isabelle de Kerviler, Arnaud de la Cotardière, Jean-Jacques de Peretti, Yves-Thibault de Silguy, Nicolas de Tavernost, Jean-Louis Debré, Jean-Pierre Decool, Jean-Paul Delevoye, Stéphane Demilly, Marie-Hélène des Esgaulx, Yves Detraigne, Elisabeth Doineau, Daniel Dubois, Olivier Dufour, Elisabeth Dufourcq, Bruno-Pierre Dupieux, Pierre Estrade, Driss Ettazaoui, Hubert Falco, Yannick Favennec, Cédric Filet, Ludovic Flandin, Olivier Fréget, Jean-Marc Gabouty, Marie-Véronique Gabriel, Jean-Christophe Galtier, Françoise Gatel, Jacques Gautier, Hervé Gaymard, Jacques Godfrain, Louis Godron, Jacqueline Gourault, Nathalie Goulet, Philippe Gosselin, Jean-Pierre Grand, François Grosdidier, Emmanuel Guille des Buttes, Jean-Jacques Guiony, Emanuel Hauptmann, Michel Havard, Laurent Hénart, Loïc Hervé, Jean-François Husson, Chantal Jouanno, Fabienne Keller, Claude Kern, Didier Kling, Nathalie Kosciusko-Morizet, Marc Laffineur, Jean-Christophe Lagarde, Sonia Lagarde, Alain Lamassoure, Xavier Larnaudie-Eiffel, Jean-Jacques Lasserre, Frédéric Lefebvre, Jacques Legendre, Philippe Legras, Jean-Baptiste Lemoyne, Jean Leonetti, Valérie Létard, Jean-François Longeot, Philippe Louis-Dreyfus, Michel Magras, Jacques Malécot, Claude Malhuret, Laurent Marcangeli, Hervé Mariton, Patrick Masclet, Jean-Baptiste Massignon, Hervé Mécheri, Pierre Medevielle, Pierre Méhaignerie, Fadila Mehal, Marie Mercier, François Meynot, Sylvie Morel, Philippe Mouiller, Jean-Raphaël Notton, Françoise Nung, Michel Ohayon, Caroline Pajot, Michel Piron, Bertrand Plancher, Jacques Pelletier, Dominique Perben, Guillaume Pfister, Edouard Philippe, Axel Poniatowski, Raphaël Prévot, Franck Reynier, Jean-Pierre Raffarin, Jean-Luc Reitzer, Claude Ribbe, Franck Riester, Gérard Roche, Tokia Saïfi, André Santini, Marielle de Sarnez, Claudine Schmid, Hervé Schricke, Margie Sudre, Henri Tandonnet, Chenva Tieu, Jean-Marie Vanlerenberghe, Jacques Vernier, Jean-François Vilotte, Phillipe Vigier, Christian Viros, Michel Zumkeller.

Je fais confiance à Alain Juppé et j'ajoute mon nom à la liste de ses soutiens :