Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Transports

« La France a besoin d'un secteur des transports performant et innovant pour contribuer pleinement à la croissance économique. »

Après la gestion calamiteuse de l'écotaxe, l'inaction coupable face au vieillissement des infrastructures de transport, les atermoiements de l'Etat actionnaire pour Air France et la SNCF ou sa gestion à courte vue de grands projets comme Notre-Dame-des-Landes, la France a besoin d'une politique des transports à la hauteur des enjeux.

Un enjeu d'efficacité d’abord, en consacrant les moyens indispensables à la rénovation et au maintien en condition des infrastructures de transport, en particulier dans le domaine ferroviaire.

Un enjeu environnemental ensuite, en favorisant le fret ferroviaire et le fret fluvial, de préférence au transport routier. La réduction de l'empreinte environnementale des transports devra aussi être accentuée par le développement prioritaire de toutes les formes de mobilités partagées et le verdissement du parc automobile (hybride, électrique) en prenant en compte les spécificités des zones rurales et les disparités de ressources de certains automobilistes.

Un enjeu de réalisme économique enfin : il est urgent de se donner des priorités de financement pour les infrastructures et d'assumer de véritables choix. La France doit en en finir avec une politique des transports du « toujours plus » reposant massivement sur l'endettement et de nouvelles dépenses que les finances, nationales et locales, ne peuvent plus supporter.

Dans le même temps, un important effort de recherche et d'innovation dans les transports doit être soutenu par la puissance publique, en particulier dans les systèmes de transport intelligents pour tirer pleinement profit de la digitalisation du secteur.

« La France a besoin d'un secteur des transports performant et innovant pour contribuer pleinement à la croissance économique. »

Êtes-vous d'accord ? Vous aussi, ajoutez votre nom :