Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Tearii Alpha installe le comité de soutien à Alain Juppé en Polynésie

Tearii Alpha installe le comité de soutien à Alain Juppé en Polynésie

Papeete, 29 janvier 2016 - Tearii Alpha fonde le comité polynésien du "Cap AJ pour la France" en soutien au candidat Alain Juppé à la candidature pour les élections présidentielles de 2017. 

"En prenant la tête de la mobilisation en Polynésie française, il vous appartiendra de réunir autour de vous, amis, élus, sociaux professionnels et tous ceux qui le souhaitent, dans l’objectif de donner à chacun la possibilité de s’exprimer et de me faire parvenir vos propositions pour la Polynésie française et la France de demain", précise la lettre d’investiture signée d’Alain Juppé qui invité Tearii à constituer un comité territorial de soutien.

Alain Juppé est officiellement candidat à la candidature au sein du parti Les Républicains pour les élections présidentielles des 23 avril et 7 mai 2017. Celui que Jacques Chirac avait désigné comme "le meilleur d’entre nous" est avant cela candidat à l’investiture du parti Les Républicains, qui sera donnée à l’issue d'élections primaires qui pourraient se tenir en novembre prochain.

"J’ai accepté de le faire pour la Polynésie" a déclaré à la presse, vendredi matin, Tearii Alpha. Le maire de Teva I Uta, ministre du Logement du gouvernement Fritch, se trouve aujourd’hui officiellement désigné pour préparer l’organisation probable des primaires de novembre 2016, en Polynésie française. Il lance à travers le comité polynésien du "Cap AJ pour la France" une invitation à devenir "référent Juppé" pour "construire des ramifications dans le monde économique, syndical, culturel, dans les communes, partout en Polynésie", a-t-il annoncé vendredi.

Le comité local "Cap AJ pour la France" sera également en charge de faire des propositions pour la Polynésie française dans le cadre de l'élaboration du programme politique d'Alain Juppé pour 2017.

Favori dans les sondages

Ce comité sera présenté "dans quelques semaines, organisé" a annoncé le tavana de Teva I Uta, tandis qu’une visite d’Alain Juppé est prévue "courant 2016".

Interrogé par la presse, Tearii Alpha n’exclut pas une collaboration avec Marcel Tuihani, le président délégué du Tahoera’a Huiraatira. Marcel Tuihani pour qui Gaston Flosse avait, le 28 novembre dernier lors du congrès du parti orange, exprimé l’intention de demander l’investiture pour la fondation d’un comité local de soutien à Alain Juppé. "Aujourd’hui en politique on ne gagne pas tout seul", a dit Alpha à ce titre. "L’objectif, c’est de rassembler".

Dans la perspective de l’organisation par le mouvement Les Républicains, en novembre prochain, de primaires ouvertes – par distinction avec des primaires dites fermées, et auxquelles seuls pourraient voter les 200 000 membres adhérents du parti –, le suffrage pourrait au mieux mobiliser 10 000 à 12 000 votants dans la collectivité, c’est-à-dire finalement assez peu au regard de la mobilisation que peut générer ce type d'élections au plan national. Les dernières élections primaires ouvertes organisées en France, celles du parti socialiste en 2012, avaient enregistré 2,8 millions de votants.

"C’est vrai que l’on ne pèse pas lourd en terme de soutien, mais cela pèsera lourd en termes de positionnement de la Polynésie française dans l’espace républicain" estime Tearii Alpha. Fort d’une investiture du parti Les Républicains, Alain Juppé est aujourd’hui donné favori par les sondages aux élections présidentielles de 2017.

Article paru sur tahiti-infos.com le 29 janvier 2016.