Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Soyons fiers de nos soldats

Mon passage à l’hôtel de Brienne a été à titre personnel l’une de mes expériences ministérielles les plus marquantes. Il y a 5 ans, j’avais souhaité réserver ma première visite de ministre de la Défense, sur le terrain le 25 décembre, à nos forces françaises déployées à Kaboul et dans la province afghane de Surobi. Je n’oublierai jamais ce moment avec vous, soldats français.

Nos compatriotes s’apprêtent à passer les fêtes de fin d’année en famille ou entre amis. Dans la joie et dans la fraternité. C’est pourquoi j’ai tenu à vous adresser ce message à vous, soldats français, ainsi qu’à vos familles. Après une année 2015 durement éprouvée par des attaques terroristes lâches et barbares, je veux dire à nos compatriotes que si nous pouvons célébrer ces fêtes de fin d’année dans une relative quiétude, c’est en grande partie grâce à votre action et à votre dévouement.

Soyons fiers de vous, soldats engagés en opérations extérieures ou dans le cadre des forces dites prépositionnées. Plus de 20 000 hommes et femmes, qui défendez nos valeurs dans des conditions matérielles et physiques souvent compliquées. Ces difficultés n’entachent en rien votre excellence et votre professionnalisme dans l’accomplissement de vos missions, menées au péril de vos vies.

Soyons aussi fiers de vous, nos 10 000 soldats qui assurent notre sécurité sur notre territoire national. Nos soldats de la force Sentinelle, ainsi que 2 500 soldats chargés de la protection des approches maritimes et de l’espace aérien, seront, aux côtés des forces de police et de gendarmerie, particulièrement vigilants et engagés à proximité des lieux de cultes, de nos églises, synagogues, temples ou mosquées en cette fin d’année.

Soyons fiers de vous, soldats et personnels projetés, de la Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information, du Service de santé des armées ou encore du Service des essences des armées, qui faites un travail remarquable en soutien et dans une relative discrétion.

Soyons fiers de vous, réservistes citoyens et opérationnels, anciens soldats d’active qui donnez de votre temps au service de notre armée professionnelle qui a su s’ouvrir et s’entourer de compétences civiles au bénéfice de nos soldats en régiment et en opérations.

Je veux enfin m’adresser personnellement aux familles et aux proches des soldats morts pour la France. Nos soldats ne sont pas morts pour rien, ils sont tombés, comme d’autres avant eux lors de la Grande Guerre ou bien en Afghanistan, ou au Sahel, sur le champ d’honneur, celui des valeurs de la France, notre patrie qui sait dans l’adversité surmonter ses doutes et avoir foi en sa capacité à sortir grandi des difficultés. La bataille contre les terroristes sera longue. Nous la gagnerons. La liberté l’emportera contre l’obscurantisme. L’amour triomphera des ténèbres de la haine.

En cette fin d’année, restons vigilants. Je sais que nos compatriotes peuvent compter sur vous.