Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Les soutiens d’Alain Juppé se mobilisent

Un 6ème comité de soutien à Alain Juppé dans l’Aisne

Les soutiens d’Alain Juppé préparent activement la campagne dans le département de l’Aisne. 5 comités de soutien militent déjà en faveur de notre candidat et un 6ème s’apprête à rejoindre le mouvement. L’Aisne nouvelle rapporte que les élus Alexis Grandin, adjoint à Saint-Quentin, Gwenaël Nihouarn, adjoint à Chauny et Sébastien Manscourt, maire de Hartennes-et-Taux se sont ralliés à Alain Juppé. Antoine Lessard, responsable départemental des Jeunes républicains participe également à « rassembler tous ceux et celles qui souhaitent rejoindre Alain Juppé ». Tous convaincus qu’Alain Juppé est le plus à même d’apporter « une certaine sérénité » au pays grâce à son expérience, ils s’organisent pour le faire gagner lors des primaires de la droite et du centre. L’enjeu est surtout de convaincre les potentiels participants au vote pour les encourager à se rendre aux urnes les 20 et 27 novembre.

 

Sébastien Martin soutient la candidature d’Alain Juppé

Sébastien Martin, Président du Grand Chalon, a officialisé son soutien à Alain Juppé dans Info Chalon.

« J'ai décidé de soutenir Alain Juppé. Alain Juppé a construit un projet pour la France plaçant l'emploi, la sécurité et l'école au cœur de ses priorités.

La France a besoin d'un Président de la République qui ne sera pas obnubilé par sa réélection. En se présentant pour un seul mandat, Alain Juppé prend l'engagement de se concentrer sur les réformes indispensables à la réussite de notre pays.

Dans quelques jours, nous serons nombreux à manifester notre envie d'unité autour d'Alain Juppé, je vous donne rendez-vous sur ma page Facebook pour en savoir plus. Rassemblons-nous pour gagner avec Alain Juppé. »

 

Le sénateur Jacques Genest (LR) a parrainé Alain Juppé

Comme le relève Le Dauphine, samedi 2 juillet, le sénateur de l’Ardèche, Jacques Genest, a annoncé avoir parrainé Alain Juppé pour la primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle de 2017.

 

La Corse avec Alain Juppé

À l’initiative de Laurent Marcangeli, députe-maire d’Ajaccio, une réunion s’est tenue jeudi 7 juillet pour rassembler les nombreux soutiens d’Alain Juppé parmi lesquels Jean-Jacques Panunzi, sénateur de la Corse-du-Sud, Jean Baggioni ancien président du Conseil exécutif, Jean-Jacques Ferrara, président de la CAPA, Jean Christophe Mondoloni, mais aussi des élus de la ville, de la région, des maires de nombreux cantons de Corse-du-Sud et de Haute Corse, beaucoup d’Ajacciens bien sûr. Corse Net Infos révèle que cette réunion avait pour objectif la mise en place des comités de soutien et la préparation de la campagne. Laurent Marcangeli se félicite de l’agrandissement de son comité : « le comité a commencé à se constituer en mai dernier, avec deux chevilles ouvrières, à savoir Jean Baggioni et moi-même, cela en étroite collaboration avec Jean-Jacques Panunzi. Nous avons entamé nos visites dans les différentes microrégions et nous continuerons de le faire avec, je l’espère, beaucoup de succès. » Alain Juppé se rendra d’ailleurs en Corse en septembre pendant deux jours lors de grands meetings pour rencontrer ses militants et exposer son programme pour la Présidence de la République. 

 

Les soutiens d’Alain Juppé dans les Landes se mobilisent

Une vingtaine d’élus de droite et du centre dans les Landes se sont donné rendez-vous à Mont-de-Marsan. « Il inspire pour nous la confiance et le renouveau dans les méthodes et l'approche », confie Geneviève Darrieussecq, maire Modem de Mont-de-Marsan qui le soutient depuis le début de la campagne. Voir la liste des maires et des conseillers départementaux qui supportent Alain Juppé.

 

Les comités du 5ème arrondissement de Paris ont organisé leur 1er café politique en présence de Maël de Calan

Roger Boillot, animateur d’un comité de soutien à Alain Juppé dans le 5ème arrondissement et Guilhaume Jean, en charge de la communication et de l’événementiel des comités dans cet arrondissement, ont organisé un café politique avec pour invité principal Maël de Calan. Face à une quarantaine de personnes, le conseiller économique d’Alain Juppé est venu pour expliquer son programme, sa préparation ainsi que la série de réformes prévue pour les 100 premiers jours comme le rapporte Le Point.