Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Sécurité

« Sans sécurité il n’y a pas de liberté concrète. »

1

Simplifier la procédure pénale. Les forces de l’ordre croulent sous des procédures devenues de plus en plus complexes et chronophages.

2

Favoriser la participation de la population à l’information des forces de l’ordre et aux dispositifs d’alerte.

3

Investir dans les nouvelles technologies.

4

Étendre les prérogatives des polices municipales.

5

Donner davantage de liberté aux services départementaux dans la gestion de leurs effectifs et les possibilités de redéploiement au sein des services.

6

Systématiser la saisie des avoirs des trafiquants de drogue.

7

Rétablir la loi Ciotti sur l’absentéisme scolaire et l’étendre aux parents de petits trafiquants de drogue ; rendre obligatoire, sauf motivation de jugement, le prononcé d’une interdiction de séjour d‘un an des dealers dans les lieux où le deal a été constaté.

 

Agir pour la sécurité, c’est d’abord agir pour la sécurité au quotidien, occuper le terrain et ne délaisser aucun territoire, qu’il s’agisse des quartiers ou des zones rurales. Les policiers et gendarmes doivent pouvoir se concentrer sur leur cœur de métier en se défaisant des tâches administratives et en simplifiant la procédure pénale. Ils doivent être mieux équipés en nouvelles technologies pour améliorer l’efficacité de leur action. Le trafic de drogue doit également être mieux sanctionné.

L’État fort doit donner à la justice les moyens de remplir sa mission. Les peines doivent redevenir effectives en limitant les possibilités d’aménagement. Il faut agir contre la surpopulation carcérale en créant 10 000 places sur 5 ans, et lutter contre la récidive en développant la réinsertion professionnelle. La justice des mineurs doit être plus lisible et redevenir crédible en limitant le nombre de mesures purement éducatives. Enfin, les conditions de nomination du parquet doivent être alignées sur celles des juges.

Face à la menace terroriste, les citoyens doivent enfin pouvoir compter sur un Etat fort et efficace. Ceci implique de redonner toute sa place au renseignement territorial et d’élargir la communauté du renseignement. La sécurité dans l’espace public doit être garantie en expérimentant l’utilisation de nouvelles technologies. Il faut agir contre la radicalisation, dans les prisons, en créant une police pénitentiaire, mais aussi sur internet. Les mosquées radicales doivent être fermées. Le contrôle des frontières européennes doit être renforcé grâce à la création d’une police européenne des frontières.

Êtes-vous d'accord ? Vous aussi, ajoutez votre nom :