Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

N’y a-t-il pas un racisme sous-jacent à l’idée de dire que des enfants ont besoin de pratiquer une langue française riche avec des locuteurs français ? Ne stigmatise-t-on pas une catégorie de la population ?

Réponse

La réforme que je propose s'appliquera à l'ensemble des enfants, sans distinction d'origine. Mais allons au fond des présupposés de votre question.

Les parents étrangers d'un enfant né en France seront-ils opposés à ce que leur enfant soit doté d'outils linguistiques qu'eux-mêmes ne sont peut-être pas en mesure de lui transmettre ?

Faut-il craindre d'être accusé de stigmatiser quand précisément on veut embrasser l'ensemble des enfants dans leur diversité et les amener tous à une maîtrise d'une langue riche, notre langue nationale ? La réponse, bien évidemment, est non.