Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Outre-Mer

« Les Outre-Mer ne sont pas une charge ou une contrainte pour la France, mais un atout politique, économique et humain. »

Depuis plusieurs années, les relations entre les Outre-Mer et l’Hexagone sont malmenées par des décisions unilatérales trop souvent guidées par des considérations budgétaires.

Il faut restaurer des relations de confiance et de respect en tirant les conséquences de la pluralité institutionnelle, économique, culturelle, humaine des outre-mer. Ils ne doivent plus être considérés comme périphéries d'un centre lointain mais comme des pôles actifs d’un monde qui se construit.

Agir pour l’Outre-Mer, c’est aider à libérer les potentiels de chaque territoire et construire avec chacun des outre-mer une relation nouvelle en ne traitant plus de manière identique des situations qui ne le sont pas mais en recherchant le juste équilibre résultant d’une prise en compte de la différence locale dans l’ensemble républicain.

Agir, c’est aussi prendre pleinement en considération la protection de nos compatriotes dans ces territoires au même titre que dans l’Hexagone. Cette protection doit être entendue dans un sens large, global : sûreté, sécurité routière, santé publique, protection du consommateur…

Agir, c’est enfin donner de la stabilité dans le temps aux dispositifs publics d’aides aux entreprises, aux opérateurs sociaux et aux particuliers et accompagner les départements et régions d’outre-mer dans l’adaptation des normes communautaires et nationales.

« Les Outre-Mer ne sont pas une charge ou une contrainte pour la France, mais un atout politique, économique et humain. »

Êtes-vous d'accord ? Vous aussi, ajoutez votre nom :