Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Cet accent mis sur la langue Française : pourquoi cette obsession, alors que le niveau en mathématiques est également pointé du doigt ?

Réponse

Les mathématiques sont un élément fondamental du socle, et nous renforcerons la maîtrise de tous les composants du socle en mettant en place en particulier des outils d'évaluation nationaux. Il n'y a donc pas lieu d'opposer maîtrise des mathématiques et maîtrises de la langue.

Si j'ai fait de la maîtrise de la langue française à l'oral et à l'écrit, en compréhension et en expression, un enjeu fondamental, la « mère de toutes les compétences », c'est parce que celle-ci constitue tout d'abord un enjeu en termes d'égalité des chances : tous les enfants ne grandissent pas dans le même bain linguistique, et l'écart en termes de vocabulaire que je pointe dans le livre devrai amener à y réfléchir avec plus d'intensité. La fluidité de la compréhension conditionne ensuite la capacité à aborder toutes les matières où la langue un rôle important.

On ne peut pas attendre des élèves des performances scolaires en histoire, en littérature, en sciences sociales etc. si le rapport à l'écrit est douloureux et imparfait. L'expression et la richesse du vocabulaire sont aussi un atout précoce, qui facilite le travail de la pensée et je veux doter l'ensemble de nos enfants de cet atout : une langue riche, diversifiée qui sera pour eux un outil puissant tout au long de la vie.