Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Lutte contre le terrorisme : il est temps d'agir

Mardi 22 mars, La Belgique a été cruellement frappée par des attaques terroristes barbares. Je veux témoigner toute ma solidarité au peuple belge, au Gouvernement fédéral et à la couronne de Belgique. Mes pensées vont aux familles des victimes et aux nombreux blessés. 

Je tiens à saluer le sang-froid et la compétence des forces de sécurité face à ces événements.

Ces attentats confirment, après ceux de Paris l’an dernier, la lâche détermination de Daech à s’attaquer aux démocraties et aux valeurs européennes. Nous ne pourrons y faire face qu’unis et soudés. Il est toujours tentant face à de telles tragédies, de céder à la simplification excessive, à la stigmatisation de l’autre. Nous devons nous préserver de cette tentation. Pour autant, combien d’attentats devrons nous encore subir avant d’entreprendre une vraie politique commune et efficace contre le terrorisme ? Nous devons impérativement adopter des mesures fortes pour faire face à cette nouvelle situation.

Au niveau national :

  • L’analyse approfondie du rôle des services de renseignement, de justice et de police de façon à pouvoir réellement coordonner le travail de ces trois entités entre elles
  • Permettre la simplification des échanges et favoriser la circulation des informations entre les différents services
  • La mobilisation intégrale des forces disponibles en matière de renseignement territorial et la création d’une structure opérationnelle de commandement unifiée des forces de sécurité intérieure et des forces armées
  • Le recrutement de personnels qualifiés correspondants aux besoins ciblés

Au niveau européen :

  • Refonder l'espace Schengen et adopter une politique commune de contrôle de ses frontières
  • L’adoption rapide du PNR
  • L’harmonisation des législations anti-terroristes des 28 pays de l’UE pour permettre des réponses judiciaires communes
  • Faciliter l’interconnexion sur les plans techniques et juridiques de tous les fichiers permettant la traçabilité des personnes suspectes dans l’espace de l’UE
  • Renforcer les plates formes d’échanges de données policières et judiciaires

L’heure n’est pas à la critique mais à la mobilisation contre un ennemi qui est d’autant plus déterminé à frapper notre territoire et notre population qu’il perd de ses forces sur son terrain d’origine.

Alain Juppé