Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Les Français établis hors de France avec Alain Juppé

En constante augmentation ces dix dernières années, le nombre de nos compatriotes inscrits au registre mondial des Français établis hors de France est de 1 710 945 en 2015.

Chacun d'eux contribue au rayonnement de notre pays et mérite à ce titre sa reconnaissance. Les Français établis hors de France ont une place à part, mais entière et reconnue dans la République. Ils rencontrent aussi des difficultés spécifiques en termes d’éducation des enfants et de protection sociale qui ne doivent pas être sous-estimées.

Plusieurs chantiers nouveaux ont été identifiés par Alain Juppé afin d’améliorer leur situation et d'évoluer vers une équité de traitement avec les Français vivant en France :

  • Développer et faire rayonner cet extraordinaire outil d’influence qu’est l’enseignement français à l’étranger ;
  • Travailler à un traitement fiscal équitable pour les Français établis à l’étranger ;
  • Améliorer la protection sociale des plus vulnérables de nos compatriotes ;
  • Assurer la sécurité de chacun dans un monde plus en plus en plus incertain ;
  • Permettre le retour en France dans des conditions satisfaisantes de ceux qui le souhaitent et partager une culture de l’expatriation avec tous ceux qui veulent tenter cette expérience.

Alain Juppé souhaite avancer dans  la définition d’un véritable statut des Français établis hors de France qui a vocation à préciser les droits et devoirs de chacun afin d’atténuer les inégalités générées par l’éloignement géographique.

Très attachés à leur "cher et vieux pays" comme l'appelait le Général de Gaulle, nos compatriotes établis à l’étranger pourront pleinement participer aux échéances à venir, notamment la Primaire ouverte de la droite et du centre de novembre prochain. Pour cela, nul besoin d’appartenir à un parti politique, l’inscription sur la liste électorale consulaire du lieu de résidence suffit. Le vote électronique est le meilleur moyen de permettre une participation satisfaisante, il sera la norme. Quelques bureaux de votes physiques complèteront le dispositif dans certains grands centres urbains.

La  passion de la France, la volonté  de maintenir son rang sur la scène internationale, la nécessité de mettre en œuvre rapidement les réformes économiques structurelles doivent ,seules,nous guider. François Hollande  laissera un pays affaibli et abîmé. Prisonnier de ses promesses de campagne et de la division de son propre camp, il n'aura accompli aucune réforme économique d'importance. François Hollande n'avait pas d'appétence pour l'international et malheureusement l'action diplomatique de la France s'en est ressentie. Les Français établis à l’étranger en sont les témoins privilégiés et attristés. Notre diplomatie est essentiellement réactive et déclaratoire. La voix de la France n'est plus attendue ni entendue dans le monde.

Pourtant, notre pays dispose d'atouts formidables pourvu qu'il y ait une vision et une volonté politiques pour mobiliser et rassembler les Français derrière un projet. Vous pouvez participer à la construction du projet d’Alain Juppé et ainsi préparer l’alternance dont notre pays a tant besoin !