Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Le meeting JAJ raconté par Rémy

Engagé depuis mai 2015, Rémy est étudiant en Droit à la faculté d'Aix-Marseille et est particulièrement intéressé par la politique et le numérique. Samedi 8 octobre, il est venu assister au grand meeting des Jeunes Avec Juppé. Il raconte :

"Samedi 8 octobre 2016. Nous y sommes, après des mois à en parler, à organiser la venue de chacun, c’est le jour J des JAJ. Venu de Marseille, je retrouve les membres de mon comité qui ont fait le déplacement, Othman, son frère Yaquine et Loïc.

IMG_5379.JPG

Après l’événement de janvier, l’anniversaire de juin et la rentrée politique de Chatou, cette manifestation destinée aux jeunes n’est finalement que la suite logique d’une campagne qui nous est directement adressée. Et quelle campagne ! Combien de jeunes de ma génération, venus de toute la France, ai-je rencontré depuis le lancement des JAJ ? C’est avec un réel plaisir que je les retrouve à chaque occasion. Une véritable famille ayant émergé autour d’un seul homme, notre candidat, dans laquelle chacun est le bienvenu pour apporter, construire, imaginer. Nous sommes jeunes, avons soif de vivre, et Alain Juppé le comprend, lorsque nous lui posons des questions, il nous répond. C’est dire si j’avais hâte de retrouver mes potes JAJ.

Tout commence à 13h, heure de rendez-vous de l’équipe d’organisation du meeting. Un sandwich à peine entamé, je pose mes affaires et me retrouve affecté à l’accueil.

Quelques heures après, ouverture des portes et arrivée des journalistes.

L’ambiance monte, on prend des photos, distribue des goodies à foison – mention spéciale aux gants géants AJ 2017 qui n’ont rien à envier à ceux de la Major League de Baseball outre-Atlantique – et, surtout, on trépigne d’impatience : l’aboutissement de plusieurs mois de travail n’est plus très loin.

IMG_5378.JPG

Il y a cette impression d’œuvre collective, de faire partie d’un projet plus grand que soi, avec des gens qui nous ressemblent, le tout dans l’intérêt de la France. C’est ça, que j’aime dans la campagne d’Alain Juppé.

J’ai encore cette image du lâcher de ballons sur fond de musique électro juste après la Marseillaise et de notre exultation une fois la salle presque vide. Pas de doute, on en approche et oui, on va le faire.

Le lendemain, opération de tractage dans tout Paris, avec un accueil extrêmement chaleureux des habitants, suivi de la fameuse surprise – dont l’on se doutait un peu de la teneur - aux alentours de midi. Le rendez-vous est donné aux Invalides.

AJ arrive tranquillement sous les cris de « Juppé, président ! » avec son sac de pique-nique, déjeune en notre compagnie quand il le peut, entre deux selfies, et surtout, parle longuement avec nous. « Alors, qu’est-ce que vous avez pensé d’hier ? Sur quoi voudriez-vous que j’insiste ? » A cet instant précis, on entre dans une bulle dont on souhaite qu’elle dure le plus longtemps possible : avoir l’opportunité d’échanger de précieuses minutes avec celui qui accédera aux plus hautes fonctions de l’Etat en 2017, c’est incroyable.

IMG_5377.JPG

Bien sûr, il sera toujours facile de critiquer notre énergie emprunte d’une certaine candeur, parce que l’on a fait le choix de croire que l’on peut changer les choses. A ceux-là, nous répondons J-208."