Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Hymne à la vie

Il y a 10 ans, le 13 février 2006, Ilan Halimi, après avoir été torturé pendant trois semaines, était sauvagement assassiné par le « gang des barbares ». Il ne faut pas oublier. 

Des cérémonies, des rassemblements, des hommages ont été organisés. Un » hymne à la vie » a été célébré par le collectif Haverim. Je m’y associe de tout coeur.

Mais il faut aussi agir sans relâche. Agir contre toutes les manifestations d’antisémitisme qui hélas! se multiplient. Comme je l’écrivais en 2006 déjà, l’assassinat d’Ilan Halimi a été un signe annonciateur qui n’a pas été suffisamment pris au sérieux.

Aujourd’hui, c’est d’une totale intransigeance que nous devons faire preuve, à tous les niveaux de responsabilité et contre toutes les formes d’antisémitisme et de négationnisme. A l’école où la parole antisémite se libère trop souvent, nos enseignants doivent recevoir la formation et le soutien nécessaires pour arrêter immédiatement toute dérive. Mais aussi sur les réseaux sociaux et dans les salles de spectacle où la liberté d’expression ne peut s’affranchir des lois de la République et de l’ordre public.