Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

François Mas, co-animateur AJ Pour la Réunion

Vous animez le comité de soutien d’Alain Juppé à la Réunion avec Margie Sudre, qu’est-ce qui a motivé cet engagement ? La filiation gaulliste et chiraquienne d’Alain Juppé a-t-elle joué un rôle dans votre choix ?

La réflexion et l’action d’Alain Juppé se caractérisent par le pragmatisme et le refus des dogmes et des idéologies crispantes; par la volonté de rassembler les Français autour d’un projet, d’une vision de la France, d’une société constituée de Françaises et de Français libres, responsables et solidaires; enfin par une détermination forte dans l’action – comme en témoigne la transformation de Bordeaux – et pas seulement dans le discours, comme nous le voyons souvent. 

Comment ne pas y voir une filiation gaulliste évidente ?

Dans quel état d’esprit avez-vous organisé le déplacement du mois de décembre et quels accueils avez-vous trouvé au sein de la population ? J’avoue que j’ai eu très peur car les dates de ce déplacement étaient les pires qu’on pouvait trouver : célébration de l’abolition de l’esclavage à La Réunion, départ en vacances d’été austral pour de très nombreux réunionnais ; préparation des fêtes pour les autres ; congés annuels de tous les établissements d’enseignement et d’un grand nombre d’entreprises … Dans ce contexte, j’ai été particulièrement heureux de voir la chaleur de l’accueil qui lui a été réservé à chacune des étapes de ce déplacement, que ce soit dans les rencontres organisées : chefs d’entreprises, de starts-up acteurs des métiers de la mer ou du tourisme, groupe inter-religieux ou bien dans les rencontres spontanées, au marché forain, au jardin de l’état, à la plage de Bouccan-Canot… Ce qui était frappant surtout c’est l’intérêt que suscitait chacune de ses interventions et l’adhésion qui en résultait. Mais ça, je m’y attendais…

Quels sont, selon vous, les grands défis auxquels Alain Juppé est le mieux à même de répondre au plan local comme national ?

J’ai le sentiment que beaucoup de Français sont éprouvés et agacés par les querelles politiques clivantes; qu’ils souhaitent, au contraire, adhérer à un projet rassembleur et porteur de réelles perspectives, même si cela suppose des sacrifices. Alain Juppé est indéniablement la personnalité la plus à même de répondre à cette attente. En ce qui concerne spécialement l’Outre-mer, sa connaissance des dossiers, la présence à ses côtés de Dominique Perben - qui est sans conteste le meilleur ministre qu’ait eu l’Outre-mer - sont autant d’illustrations de sa filiation chiraquienne. Pour les ultra-marins, le seul homme d’État qui a vraiment compris que « l’Outre-mer n’est pas une charge, mais bien une chance pour la France » et qui est à même d’en tirer les conséquences, c’est Alain Juppé.