Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Finances Publiques & Réforme de l'État

« Il faudra remettre en cause le périmètre d’intervention de l’Etat, ne plus tout demander à l’Etat. »

En 2017, François Hollande léguera à la France 450 milliards d’euros de déficits cumulés, ajoutant sa pierre à l’accumulation d’une dette qui dépasse 2 000 milliards, mine notre croissance économique, menace notre souveraineté et fait peser sur les générations futures un fardeau injuste.

Il nous faudra ainsi agir, dès 2017, pour engager une baisse rapide, significative et durable de la dépense publique, qui permettra de combler nos déficits puis de réduire les prélèvements obligatoires qui pèsent sur les entreprises et les ménages.

Agir sur la dépense, c’est d’abord se fixer un objectif : ramener son poids de 57% du PIB aujourd’hui à 50% environ en 2022.

C’est ensuite se fixer une méthode : des réformes structurelles qui concerneront tous les acteurs et toutes les dépenses, en vue de revoir le périmètre d’intervention de l’ensemble des acteurs publics.

Agir sur les prélèvements obligatoires, c’est engager une baisse des impôts, en commençant par ceux qui étouffent l’investissement, la croissance et l’emploi (l’ISF notamment, qui sera supprimé).

« Il faudra remettre en cause le périmètre d’intervention de l’Etat, ne plus tout demander à l’Etat. »

Êtes-vous d'accord ? Vous aussi, ajoutez votre nom :