Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Europe

« Nous devons ranimer la flamme du projet européen, qui n’est rien d’autre que la volonté d’affronter ensemble les défis de l’avenir, et exercer lucidement notre droit d’inventaire sur l’Union européenne telle qu’elle est : est-elle gréée pour le temps qui s’annonce ? »

L’Union que nous avons fondée en Europe, avec des pays avec lesquels nous partageons tant de choses – des racines philosophiques, historiques et religieuses, des modes de vie, des ambitions et des intérêts communs – est devenue indispensable à la France.

C’est l’un des socles de notre puissance et y renoncer serait une folie. L’adage selon lequel « l’union fait la force » s’applique en effet à presque tous les défis du nouveau siècle : les grandes migrations, la lutte contre le changement climatique, le développement de l’économie, la maîtrise de la finance, les relations stratégiques avec les Américains, les Russes ou les Chinois ou encore le terrorisme islamiste. Ranimer la flamme européenne autour d’un couple franco-allemand solide, n’implique pas seulement que la France fasse les efforts nécessaires pour retrouver son rang.

Cette ambition passe aussi par la réforme de l’Union européenne pour la rendre moins bureaucratique, plus efficace et plus légitime aux yeux des citoyens. Elle passe enfin par le renforcement de l’influence de la France à Bruxelles, en réformant notre organisation politique et administrative. C’est en agissant dans ce sens que l’Europe redeviendra, comme l’imaginait le Général de Gaulle « le rêve des sages et l’ambition des puissants ».

« Nous devons ranimer la flamme du projet européen, qui n’est rien d’autre que la volonté d’affronter ensemble les défis de l’avenir, et exercer lucidement notre droit d’inventaire sur l’Union européenne telle qu’elle est : est-elle gréée pour le temps qui s’annonce ? »

Êtes-vous d'accord ? Vous aussi, ajoutez votre nom :