Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Toujours plus d’élus qui rejoignent Alain Juppé

André Veyssière, maire de Dugny, en Seine-Saint-Denis, soutient Alain Juppé.

Le maire LR de Dugny, André Veyssière, a choisi de soutenir Alain Juppé pour la primaire de la droite et du centre. D’après le Parisien, « le maire de Bordeaux devient ainsi la personnalité la plus soutenue par les maires Les Républicains du département ».

 

Philippe Paul, sénateur-maire de Douarnenez, dans le Finistère, soutient Alain Juppé.

« Pour moi, c’est Juppé : il a le profil de rassembleur et saura mener les vraies réformes » a confié Philippe Paul au Télégramme. Le sénateur-maire de Douarnenez annonce également lui accorder son parrainage dans le cadre des primaires des 20 et 27 novembre 2016. Il motive son choix dans Ouest France en expliquant qu’Alain Juppé a la « carrure d’un homme d’Etat, la dimension internationale, l’expérience et la personnalité ».

 

Valérie Montandon, élue LR à la Mairie du XIIème arrondissement de Paris, soutient Alain Juppé.

« Je suis convaincue que les Français ont besoin d’un homme qui apaise et qui soit courageux. Alain Juppé réunit ces qualités. Il possède la stature et l’ossature nécessaire pour rétablir la confiance et incarner la fonction présidentielle » déclare-t-elle au Parisien.

 

Philippe Mignonet, adjoint LR à la Mairie de Calais, soutient Alain Juppé. 

Philippe Mignonet, adjoint à l’environnement et à la sécurité à Calais et conseiller départemental a décidé de s’engager auprès d’Alain Juppé dans la campagne présidentielle. Il prend d’ailleurs la tête du comité de soutien à Alain Juppé dans le Pas-de-Calais. Il déclare dans La Voix du Nord : « Alain Juppé est quelqu’un qui rassure, qui rassemble, qui a une ouverture d’esprit. De plus, il a annoncé ne vouloir faire qu’un mandat, il n’aura donc pas d’autres démarches que celle de vouloir diriger le pays ». Souhaitant se présenter aux élections législatives de 2017, il reproche au parti Les Républicains de vouloir accorder les investitures au mois de juin 2016. L’élu recommande vivement d’attendre les résultats des primaires avant de distribuer les investitures afin que les futurs députés soient sur la même longueur d’onde que celui qui représentera la droite et le centre à la présidentielle.

 

Un nouveau comité en Loir-et-Cher « AJ pour la France »

À Blois, en Loir-et-Cher, un nouveau comité de soutien à Alain Juppé se forme. Cyrille Hénault, en charge de l’animation de ce comité, a annoncé dans La Nouvelle République une réunion de lancement le jeudi 21 avril à 19h.

Pour participer : envoyer un mail à cyrille.henault@juppe-2017.fr

 

Hervé Gaymard annonce un comité de soutien à Alain Juppé en Haute-Loire

Dans un entretien accordé à L’éveil, Hervé Gaymard annonce le lancement d’un comité de soutien à Alain Juppé en Haute-Loire et explique son choix pour 2017 : « Il faut toujours être humble en politique mais je pense que c’est l’homme qu’il faut dans la situation du moment. On a besoin de quelqu’un d’expérience qui ne fasse pas d’embardée et qui ne fasse pas sortir la France de la route verglacée sur laquelle nous sommes ».