Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Les élus se mobilisent pour Alain Juppé

Sur tout le territoire, les élus se mobilisent autour de la candidature d'Alain Juppé : dans le Nord avec Jean-René Lecerf et Valérie Létard, en Côte d'or avec Louis de Broissia, en Aveyron avec Jacques Godfrain, dans le Loir-et-Cher avec Jérôme Pugliesi-Conti, en Mayenne avec Elisabeth Doineau et Yannick Favennec, dans la Vienne avec Olivier Chartier, dans les Pyrénées-Atlantiques avec Max Brisson, dans les Hautes-Alpes avec Pierre Bernard-Reymond...

Jean-René Lecerf : « Je soutiens Alain Juppé »

Jean-René Lecerf, président du département du Nord, a annoncé, dans une interview accordée à l’Observateur, faire campagne pour Alain Juppé : « je ferai campagne pour Alain Juppé de manière claire, délibérée et tranquille. Nous travaillons pour organiser, en octobre, une grande réunion publique d’élus en métropole lilloise pour soutenir notre candidat ».

 

Pour Valérie Létard, Alain Juppé est « le seul à pouvoir battre Marine Le Pen à la présidentielle »

Présidente de la fédération UDI du Nord, Valérie Létard s’engage aux côtés d’Alain Juppé dans la primaire de la droite et du centre. Comme elle l’explique dans BFMTV, Alain Juppé « porte des valeurs proches de la famille centriste » et reste le seul à pouvoir « battre Marine Le Pen à la présidentielle, dans tous les cas de figure ».

 

Louis de Broissia soutient Alain Juppé

Louis de Broissia a révélé dans un communiqué de presse, repris par le Bien Public, soutenir Alain Juppé pour la primaire des 20 et 27 novembre en vue de la présidentielle. L’adjoint au maire de Blagny-sur-Vingeanne (Côte d’Or) justifie son choix par la personnalité de notre candidat : « comme de très nombreux patriotes de tous horizons politiques, je connais la force de caractère, de grandeur d’âme, la connaissance de l’Etat, la volonté de rassemblement qui anime cet homme : il a la dimension, l’attitude, l’énergie qui sont requises pour cette si haute fonction ».

 

Un comité très actif en Aveyron

Le comité aveyronnais de soutien à Alain Juppé se montre très dynamique et motivé pour faire gagner Alain Juppé les 20 et 27 novembre prochains puis lors de l’élection présidentielle. Comme le relève Centre Presse Aveyron, « le comité de soutien à Alain Juppé sillonne le département pour plaider la cause de l’ancien Premier ministre et actuel maire de Bordeaux ». Jacques Godfain, ancien ministre et député-maire de Millau, préside ce comité. Les militants rappellent sur leur territoire les règles de la primaire, comme le souligne la Dépêche. Pour participer, il suffit d’être inscrit sur les listes électorales, de signer une charte (il n’est pas obligatoire d’être adhérent LR), et de s’acquitter de 2€ pour assurer le bon fonctionnement de l’élection. Les mineurs pourront voter tant qu’ils atteignent la majorité en mai 2017. Parmi les 10 337 bureaux de vote répartis dans toute la France, 50 seront ouverts en Aveyron. Afin de mobiliser un maximum de personnes, le comité organise des réunions publiques thématiques pour diffuser le programme d’Alain Juppé.

 

Loir-et-Cher : une équipe mobilisée derrière Alain Juppé

La Nouvelle République a consacré un article à l’équipe de Loir-et-Cher (41) qui mène la campagne de terrain d’Alain Juppé dans le département. A la tête de « Juppé 41 », Jérôme Pugliesi-Conti, cadre supérieur dans l’industrie, Philippe Deslandes, ancien préfet, et Louis de Redon, conseiller départemental. Le Loir-et-Cher compte désormais 13 comités de soutien, soit 1 par canton. « Ces comités se veulent à la fois des structures dédiées à la réflexion mais aussi à l'action sur le terrain, maintenant que l'heure de la campagne est venue ». De nombreux élus locaux se sont également engagés en faveur d’Alain Juppé dans le département. Voir la liste des élus qui soutiennent Alain Juppé en Loir-et-Cher.

 

La sénatrice Elisabeth Doineau et le député Yannick Favennec aux côtés d’Alain Juppé

Ces deux élus UDI mayennais sont convaincus qu’Alain Juppé est « le meilleur pour remporter l’élection présidentielle ». Comme le rapporte France Bleu Mayenne, l’UDI a refusé de participer à la primaire de la droite et du centre. Malgré cela, de nombreux élus et adhérents ont décidé d’apporter leur soutien à Alain Juppé comme Elisabeth Doineau et Yannick Favennec.

 

Olivier Chartier s’engage auprès d’Alain Juppé

Olivier Chartier, président de la fédération LR de la Vienne, a annoncé qu’il souhaitait voir gagner Alain Juppé lors de la primaire de l’alternance. Dans Centre Presse, il explique « je partage, au plan national, ses diagnostics, sa vision pour la France et son projet. Au plan local, c’est un choix cohérent avec mon engagement d’élu régional à Bordeaux où j’ai pu personnellement découvrir l’homme ».

 

La tribune de soutien des élus alsaciens

Sur France 3 Alsace, des élus alsaciens, dont la sénatrice Fabienne Keller, ont publié une tribune affichant leur soutien à Alain Juppé pour la primaire de la droite et du centre. Ils se retrouvent sur 3 points fondamentaux :

1. « Alain Juppé fait de l’économie et de l’emploi ses priorités car il a compris que les difficultés sociales et identitaires découlent aussi d’une économie atone qui n’offre plus de perspectives à nos concitoyens »,

2. « au moment où la France, frappée par le terrorisme, se déchire, il faut un président qui apaise plutôt qu’un président qui exacerbe les tensions »,

3. « Alain Juppé est un candidat réaliste et crédible. […] Il a une ambition pour la France. Il a une exceptionnelle expérience internationale. »

Ces élus concluent en affirmant qu’ « Alain Juppé suscite l’espoir. Non pas l’espoir des promesses sans lendemain, mais l’espoir que suscite la sincérité de ses propositions et de son engagement ». Voir la liste des élus alsaciens signataires de la tribune de soutien à Alain Juppé.

 

Max Brisson derrière Alain Juppé

Elu à Biarritz et 1er vice-président du conseil départemental, Max Brisson a décidé d’apporter son soutien à Alain Juppé car il estime que notre candidat « incarne dans ces primaires le rassemblement de la droite et du centre ». D’après le journal La République, il animera la campagne dans les Pyrénées-Atlantiques.

 

Le sénateur Jean-Jacques Lasserre soutient le projet d’Alain Juppé

Lors d’un entretien accordé à La Rép des Pyrénées, le sénateur Jean-Jacques Lasserre a déclaré « je soutiendrai Alain Juppé et je voterai pour lui aux primaires […] parce que son projet avec François Bayrou me paraît le plus rassurant ».

 

Pierre Bernard-Reymond appelle à voter Alain Juppé

Dans un communiqué de presse, l’ancien sénateur des Hautes-Alpes appelle à ne pas céder à la peur, cette peur instrumentalisée par l’extrême droite nationaliste. Pierre Bernard-Reymond recommande de s’en remettre à un projet gaulliste tel que celui d’Alain Juppé. Il écrit à ce propos « Je crois profondément que seul Alain Juppé, homme de rassemblement, homme d’équilibre, homme courageux, doté d’une vision à long terme pour notre Pays correspond à ce profil d’HOMME D’Etat dont la France a aujourd’hui absolument besoin ».

 

Calvados : un nouveau comité de soutien à Falaise

Un nouveau comité de soutien composé d’élus locaux s’est créé à Falaise. « Avec des élus du pays de Falaise, nous avons décidé de soutenir Alain Juppé, candidat disposant d’une expérience nationale, rassembleur et partageant des valeurs humanistes » a déclaré Kevin Dewaële, maire de Vignats, au journal Les Nouvelles de Falaise. Le comité est également ouvert à tous les habitants de Falaise et de ses environs souhaitant rejoindre la camapagne d’Alain Juppé aux côtés de leurs élus. Voir la liste des élus soutenant Alain Juppé à Falaise.