Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Cohésion sociale

« Retisser du lien, retrouver l’envie de partager un projet commun, créer des richesses pour tous, c’est cela une cohésion sociale fondée sur la Fraternité. »

Un pays fort est un pays qui a su préserver sa cohésion sociale, un pays qui prend soin des plus vulnérables ou des plus démunis, un pays qui soutient ses jeunes, ses familles et ses personnes âgées.

Voilà l’objectif qui doit être celui des politiques sociales.

Mais en même temps, la solidarité, ce n’est pas l’assistance. C’est aider et être là quand il le faut, c’est mettre en capacité dans une logique de droits et devoirs clairement établis, à toutes les étapes de la vie.

Agir, c’est d’abord retrouver une politique familiale ambitieuse : les familles ont été maltraitées par le Gouvernement actuel et près de 2 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté.

Agir, c’est mieux accompagner les jeunes vers l’emploi et le logement. C’est rattraper notre retard tant pour les établissements d’accueil pour les enfants et adultes handicapés que pour le soutien aux familles et aux aidants. C’est mieux anticiper le vieillissement, en considérant les personnes âgées comme une richesse formidable et non un fardeau, en organisant échanges et transmission entre générations, en organisant des lieux de vie partagés pour ceux qui le souhaitent, et en assurant un meilleur soutien lorsque survient la dépendance.

Agir, c’est enfin changer notre regard sur les plus vulnérables, à qui nous devons tendre la main pour leur redonner toute leur place dans notre société.

« Retisser du lien, retrouver l’envie de partager un projet commun, créer des richesses pour tous, c’est cela une cohésion sociale fondée sur la Fraternité. »

Êtes-vous d'accord ? Vous aussi, ajoutez votre nom :