Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Orléans: lancement de campagne avec Matthieu Schlesinger et Edouard Philippe

Mercredi 16 mars 2016, le maire d’Olivet et responsable de la campagne d’Alain Juppé dans le Loiret, Matthieu Schlesinger, a invité Edouard Philippe, député-maire du Havre et porte-parole de notre candidat, pour le lancement de campagne de soutien à Alain Juppé à Orléans.

Les six premiers comités du Loiret étaient réunis, des comités qui « se multiplient comme des petits pains » d’après Matthieu Schlesinger. Certains de ces comités sont lancés par des militants du parti Les Républicains, d’autres par des membres de l’UDI comme Philippe Duchesne estimant qu’Alain Juppé est « un homme de rassemblement », ou encore par des personnes non encartées.

Ces comités comptent de 5 à 150 membres. La plupart se sont rassemblés en fonction de critères géographiques, d’autres par catégorie. Ils sont animés par des étudiants ou encore par des élus locaux comme Philippe Noland, maire de Pithiviers. L’objectif de cette réunion de lancement est de « dynamiser les comités, d’apporter des idées sur Orléans ».

Le Loiret se verra attribuer 110 bureaux de vote sur les 10 337 répartis dans toute la France pour les primaires des 20 et 27 novembre 2016. « Notre premier boulot c’est de convaincre les électeurs que tout le monde peut aller voter, si l’on se reconnaît dans les valeurs de la droite et du centre », rappelle Edouard Philippe. Les seules conditions sont l’inscription sur les listes électorales et le versement de 2€ pour financer le coût de l’organisation. Le rôle de ces comités consiste aussi à prévenir les électeurs qu’ils ne se rendront pas dans leur bureau de vote habituel puisqu’il ne s’agit pas d’une élection « officielle » organisée par l’Etat. Matthieu Schlesinger souligne aussi que la primaire a aussi pour rôle la « clarification des lignes politiques de chacun » et se révèle être un véritable exercice qui permet de « mieux se préparer à exercer le pouvoir ».

De nombreux élus étaient présents à ce café politique dont Charles-Eric Lemaignen, Président de la Communauté d’Agglomération, Frédéric Neraud et Marc Gaudet, vice-présidents du département ainsi que des centristes Modem et Nouveau Centre comme Yves Clément, Bernard Lefevre ou encore des élus d’Orléans comme Béatrice Barruel et Philippe Leloup.

Source : Mag’centre