Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

C’est le printemps des comités !

Les comités foisonnent partout en France et dans le monde !

Visuel_rejoindre_comite.png

 

Poissy : Benoist Apparu rencontre les comités de soutien à Alain Juppé

Benoist Apparu, député-maire de Châlons-en-Champagne et ancien ministre chargé du logement, s’est rendu à Poissy mercredi 23 mars pour rencontrer les comités de soutien d’Alain Juppé comme en a rendu compte Le Parisien. Une vingtaine de comités ont été créés dans la vallée de la Seine et de l’agglomération de Saint Germain Boucles de Seine.

 

Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau, soutient Alain Juppé

Le maire de Fontainebleau a choisi de soutenir Alain Juppé pour les primaires de la droite et du centre de novembre prochain comme l’indique Le Parisien. Frédéric Valletoux connait bien son candidat « je travaille avec lui depuis trois ans, au sein de l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE). Il en est le président. J’en suis le secrétaire ». Le maire confie qu’il s’est aussi associé à la campagne d’Alain Juppé « je travaille sur son projet politique, notamment concernant le secteur de la santé ». Frédéric Valletoux annonce au passage que le maire de Bordeaux viendra en Seine-et-Marne avant l’été et qu’il en profitera pour se rendre à Fontainebleau.

 

Le sénateur Louis Pinton soutient Alain Juppé

Le sénateur de l’Indre fait le choix d’Alain Juppé pour représenter la droite et le centre lors des élections présidentielles de 2017 ainsi que l’explique France Bleu. Il a d’ailleurs créé un comité de soutien. « Les capacités et la personnalité d’Alain Juppé font qu’il est l’homme capable d’apporter le courage, la réforme et l’apaisement » déclare-t-il pour expliquer pourquoi il fait désormais campagne pour notre candidat.

Son comité de soutien compte à l’heure actuelle une trentaine de membres actifs, des personnes « qui iront faire campagne sur le terrain et seront nos relais locaux » assure-t-il. Figure aussi parmi les membres Frédérique Gerbaud, conseillère municipale à Châteauroux et suppléante de Louis Pinton au Sénat.

Un comité jeune est également actif sur le territoire de l’Indre. Nicolas Bandaly, le créateur du premier comité compte mener une campagne très axée sur les réseaux sociaux. Alain Juppé a d’ailleurs prévu un déplacement dans l’Indre après l’été.

 

Lancement du comité « Yvetot AJ 2017 » en présence d’Edouard Philippe

La ville d’Yvetot est forte de deux comités de soutien à Alain Juppé pour les primaires des 20 et 27 novembre prochains comme on peut le lire dans Paris Normandie.

Samedi 2 avril, Yvetot AJ 2017, créé par Philippe Dieudonné, a lancé son comité aux côtés d’Edouard Philippe, député-maire du Havre. Le comité compte parmi ses membres des figures de la vie politique locale comme Charlotte Masset, vice-présidente du conseil départemental, Laurent Bénard, conseiller municipal d’opposition à Yvetot et Cécile Gallier, candidate aux dernières élections municipales. Edouard Philippe se réjouit de la multiplication des comités, il assure à ce sujet que « plus il y aura de comités de soutien, plus l’audience sera forte ».

 

Serge Roques à la tête d’un comité de soutien à Alain Juppé

Un nouveau comité vient de se créer à Villefranche-de-Rouergue, en Aveyron ainsi que l’annonce Centre Presse. Il est présidé par l’ancien député et actuel maire de la ville, Serge Roques.

La semaine dernière, une cinquantaine de personnes étaient réunies en présence de Jacques Godfrain, responsable départemental du comité de soutien à Alain Juppé. Au cœur de cette réunion, les réformes pour l’emploi où les idées émises sont transmises à l’équipe nationale.