Menu
Merci à vous tous qui m'avez soutenu

Alain Juppé aux Antilles « Les Outre-mer sont un atout politique, économique et humain »

Alain Juppé s’est rendu aux Antilles début avril dans le cadre de la campagne présidentielle en tant que candidat aux primaires de la droite et du centre des 20 et 27 novembre 2016. 

Accueilli très chaleureusement par les habitants, l’ancien Premier Ministre a témoigné de son véritable intérêt pour les territoires d’Outre-mer en allant à la rencontre des acteurs locaux et en dévoilant des idées adaptées aux besoins des Antillais. Retour sur l’excursion d’Alain Juppé en Guyane et en Martinique.

Dimanche 3 avril, Alain Juppé a tenu une réunion publique à Cayenne devant 130 personnes où il a délivré un message d’espérance fondé sur trois piliers : « l’éducation, un Etat fort et une économie stable, libérée et innovante ». Il a également fait part de son admiration pour la jeunesse qui fait preuve d’un esprit d’entreprise remarquable, un dynamisme qu’il souhaite particulièrement encouragé s’il est élu Président de la République.

Alain Juppé a manifesté son intérêt pour les territoires d’Outre-mer en présentant un programme ciblé et ambitieux pour les îles concernées comme la formation de la jeunesse, le tourisme d’aventure et l’exploitation des richesses naturelles sans pour autant écarter les enjeux environnementaux. Ces propositions sont les raisons pour lesquelles Léon Bertrand, maire de Saint-Laurent du Maroni, soutient Alain Juppé, candidat à l’Elysée « C’est quelqu’un qui nous permettra de sortir de nos difficultés car il tient toujours ses engagements ».

L’ancien Premier Ministre a également soulevé les faiblesses et les abus du droit de sol. Il a indiqué qu’en particulier « en Guyane mais aussi à Mayotte se pose le problème des personnes de pays voisins qui viennent accoucher dans les maternités de ces territoires français ». Il propose alors, pour remédier à ce phénomène de réviser le droit du sol « lorsque la femme vient accoucher dans une maternité sur le territoire français, je propose que l’acquisition de la nationalité française par le droit du sol ne soit possible que si l’un des deux parents au moins est en situation régulière ».

Le maire de Bordeaux s’est ensuite rendu en Martinique où il a rendu hommage à Félix Eboué, personnalité politique qui se révèle être « un double exemple », un exemple de travail mais aussi de courage en s’engageant aux côtés du Général de Gaulle dans la Résistance. Les jours suivants, Alain Juppé a parcouru les terres martiniquaises dans l’objectif de rencontrer les acteurs de son économie, de sa politique ainsi que de sa culture.